Que vaut le sigma 70-300 DG Macro ?

sigma 70-300 dg macro

L’été dernier, j’étais en voyage aux îles canaries et j’ai été tenté par l’achat du sigma 70-300 f/4.5-5.6 DG MACRO. J’ai finalement cédé à la tentation et je regrette cet achat. Je vais vous expliquer pourquoi juste en dessous.

Je ne suis en effet pas satisfait de cet objectif pour plusieurs raisons, mais tout d’abord, je me dois de préciser que l’objectif 70-300 de sigma existe en deux version : une APO (lentilles de qualité supérieure) et une MACRO qui permet de faire de la proxi photographie.

Je parlerai ici uniquement de la version que j’ai testée, à savoir la version MACRO

Le sigma 70-300 DG MACRO

Points négatifs :

Voici maintenant pourquoi je sui déçu par cet objectif.

  • Premièrement, l’objectif n’est pas très lumineux. Vous me direz que je pouvais le savoir avant en voyant les caractéristiques mais à l’essai je confirme cette affirmation. En effet, j’ai immédiatement essayé l’objectif après l’achat pendant une journée ensoleillée. J’ai laissé les isos à 100 (le plus bas que j’ai) pour tester le piqué de l’objectif mais a 150 mm je me trouvais déjà à avoir des temps de pose à 1/40 s. Vous vous doutez bien qu’à cette vitesse on obtient rien de net et qui me permet d’exposer le deuxième point.

  • Pour moi, le deuxième point noir de cet objectif est l’absence de stabilisation. Effectivement, avec les temps de pose très longs même à pleine ouverture ainsi que l’amplification des mouvements avec le fait que ce soit un téléobjectif, une stabilisation aurait été nécessaire. Malheureusement le prix de l’objectif justifie sûrement cette absence mais la stabilisation manque cruellement. Le terme cruellement est ici parfaitement justifié car avec cet objectif j’ai moins de 15% de photos acceptables (et je ne parle pas de photos très piquées) quand je n’utilise pas de trépied (après j’ai un peu la tremblote aussi).
  • Troisième point négatif : la mise au point de l’optique. Celle-ci n’est pas ultrasonique et est par conséquent lente et très bruyante. L’objectif mais effectivement 3 secondes en moyenne avant d’arriver à rendre une image nette. Ce temps est énorme et rend donc impossible toute photo pris au vol. Le bruit produit par la mise au point est assez désagréable et peut faire fuir n’importe quel animal que vous souhaitez photographier de près. 

Quelques point positifs malgré tout :

Malgré tout, le piqué n’est pas si mal et utilisé avec un trépied et éventuellement un flash, cet objectif peut permettre de s’essayer à la pseudo-macro pour pas cher. Pseudo-macro dans le sens ou la distance minimale de mise au point une fois le mode macro activé (disponible que entre 200 et 300 mm) est de 0,95 m.

Comme je l’ai déjà dit, le piqué n’est pas mauvais sans être toutefois excellent comme sur cette photo de perruche prise avec cette objectif.

Perruche avec le 70-300 sigma
Perruche avec le Sigma 70-300 DG MACRO

Sur un trépied, l’objectif peut servir, une fois bien diaphragmé, à réaliser des photos de paysages ou de fleurs.

Vous voilà maintenant informés à propos du sigma 70-300 DG MACRO. Cet objectif possède pas mal de défauts mais peut parfois servir et remplir parfaitement son rôle.

Bonus : vous pouvez acheter cet objectif pour vraiment rien

Je vous propose en exclusivité mon 70-300 dont je viens de dresser le portrait. Bien que je n’en sois pas satisfait, vous pourrez facilement lui trouver une utilité sur trépied.

Je le vend à un prix très compétitif. Il peut être considéré comme neuf car il n’a servi au maximum que 3 fois et n’a aucune marque.

Contactez moi si vous êtes intéressés à l’adresse mail

contact@autour-de-la-photo.website

Laisser un commentaire